Un an d'échange à l'Illinois Institute of Technology of Chicago, ou lorsque le petit marseillais se rend au pays de l'oncle Sam et de Burger King... Au fan de pied il est pas fada ce minot?! Peuchère, à aller tchatcher avec les Ricains pendant un an, il va nous revenir complètement chèvre. Enfin, lui au moins il se cague pas!

vendredi 5 septembre 2008

C'est le week end


C'est le week-end. Et pour fêter ça, un petit post sur votre blog préféré ne sera pas de trop. Rien de particulier à signaler cette semaine sinon que les températures sont drôlement tombées. Mercredi c'était l'été: soleil brûlant, chaleur lourde et humide. On se languissait presque l'hiver. Dans la nuit de mercredi à jeudi il a plu et au réveil et bien il faisait pas chaud. Après il a plu convenablement toute la journée si bien que ce matin il faisait 13°C. Autant dire très froid pour un Marseillais. Le pire dans tout ça c'est qu'ils n'ont pas baissé la clim dans les bâtiments. Déjà que l'on se pelait avant, maintenant c'est terrible. Il faut un haut de survêtement pour dehors et un anorak pour dedans. Débile.
Ah oui, j'allais oublier La découverte de la semaine: la gelée phosphorescente. On avait eu droit jusqu'à présent à toute sorte de nourriture lourde, grasse et pas très bonne. Mais de la comme ça, jamais!
C'est un truc un peu bizarre. Ce sont de petits cubes gluants. Comme si ils avaient découpé une méduse en petits morceaux et qu'ils avaient foutu ça dans un bol en guise de dessert. Mais comme vous avez pu le constater sur la photo d'en tête, cette chose étrange n'a pas la couleur de méduse! La jelly de la photo est bleue (pour les supporters marseillais) mais vous pouvez en avoir de la rose ou de la orange. Il doit sûrement exister d'autres teintes mais nous n'y avons pas encore eu droit.
En terme de goût c'est tout simplement dégoûtant: un concentré de sucre. Et puis la consistance est vraiment infâme. A trois Français nous n'avons pas réussi à manger la petite portion. Une énigme reste pourtant toujours à résoudre: devient-on phosphorescent après avoir ingérer ce truc? Je ne pense pas que j'aurai le courage de retoucher à ce dessert, mais si quelqu'un est volontaire, je peux faire l'effort de ne pas dormir la nuit pour voir!
Oh oui, dernière chose avant d'aller se coucher: aujourd'hui et jusqu'à demain soir a lieu le tournoi de volley de IIT. C'est un tournoi exclusivement féminin et ça joue vraiment pas mal. Par contre les Américains ont un échauffement et des règles bien à eux. Dans le style, les équipes s'échauffent à tour de rôle. La première commence par du service/réception avant de céder la place à son adversaire. Puis la première team revient pour de l'attaque avant de repartir pour laisser les autres... Bizarre, bizzare... Et puis les changements de joueurs se font un peu n'importe comment... Et puis must du must, le libéro a le droit de servir!! Incroyable. est-ce que pour les universitaires? Je ne sais pas. Je vais tâcher de me renseigner et de vous donner la réponse.
Pour finir, un petit message spécial pour ma correspondante Américaine: je suis vraiment désolé mais la gelée, c'est vraiment pas mon truc. Je suis sûr que la cuisine américaine ne se résume pas à ça!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

nice dishes.......about the libero's serve, i am also confused, expect you find answer and tell me soon....hahahahahah from Daniel Lu

Le marseillais de lyon a dit…

Hé oui, allez l'OM !!!!!! La gelée bleue elle déchire, tout comme Lorik Cana