Un an d'échange à l'Illinois Institute of Technology of Chicago, ou lorsque le petit marseillais se rend au pays de l'oncle Sam et de Burger King... Au fan de pied il est pas fada ce minot?! Peuchère, à aller tchatcher avec les Ricains pendant un an, il va nous revenir complètement chèvre. Enfin, lui au moins il se cague pas!

lundi 22 septembre 2008

De l'utilité des pissotières aux States


Ceux qui ont suivi Direction Soleil Levant se souviennent sans doute que les abris-bus constituent un sujet de photographie récurrent pour le cyclotouriste. L'utilité de ces constructions est la même dans tous les pays. Et pourtant leur forme, leur taille et leur "équipement" diffèrent d'une contrée à l'autre.
Les abris-bus américains ressemblent beaucoup aux français. Ils portent
la très célèbre signature J-C Decaux... Je ne tergiverserai donc pas sur les abris bus.
Il y a autre chose qui devrait être identique de partout. Il s'agit d'un lieu extrêmement important. Un endroi
t où j'ai d'ailleurs pu lire une fois en France: "Dans ces cours solitaires/Où tu viens pour chier/La bouche doit se taire/Et le cul doit parler". Ce court texte n'était pas signé. C'est bien dommage parce que j'aurai été enchanté de rencontrer l'auteur de ces vers pleins de poésie. Vous l'aurez compris, je veux parler des toilettes.
Même si la taille, la consistance (gelée, caramel mou ou nougat? hihihi) ou la couleur (chocolat noir, au lai
t ou blanc?, oui parce que gelée bleu, rouge ou rose, ça le fait pas trop) diffère, tout le monde a une paire de fesse, et tout le monde éprouve la nécessité de la poser pour faire ses besoins. Je n'ai pas encore trouver de véritables fans des toilettes "à la turque". Il n'y a d'ailleurs pas de groupe Facebook (fesse book pour les intimes) "Ceux qui veulent des toilettes à la turque de partout". Il semblerait donc que la forme des toilettes puisse être la même de partout à travers le monde. Hé bien il n'en est rien.
Dans le chiotte français, les parois (je ne sais pas comment appeler ça) plongent assez verticalement et l'eau se trouve à quelques 30cm de la cuvette. L'inconvénient de cette configuration est qu'en cas de caca expéditif, vous vous retrouvez avec le derrière trempé, ce qui n'est pas très agréable... Le point positif, c'est que lorsque vous êtes un monsieur et que vous savez viser (pour ceu
x qui ont du mal, il y a l'ophtalmo) vous pouvez faire pipi debout sans éclabousser sur la cuvette.
Le chiotte allemand est différent. L'eau se trouve dans un trou pr
ofond très en avant alors qu'un replat se situe à environ 20cm de la selle. Point positif de ce système, vous n'avez dans aucun cas le derrière mouillé à cause des éclaboussures. De plus, vous pouvez contempler votre oeuvre une fois le travail effectué. Par contre, dans le cas d'une très très grosse commission, la fin de votre crotte pourrait vous chatouiller les fesses, ce qui est moyen. J'espère que les ingénieurs en charge du design de ces toilettes ont envisagé le pire lors de leurs calculs afin que cela ne se produise pas. En terme de pipi debout pour les messieurs, il faut bien viser le trou. Pour ceux qui ont déjà du mal avec les toilettes françaises, ce n'est même pas la peine d'essayer.
Mais venons en aux toilettes américaines. Ah, les toilettes américaines... Ici, l'eau se trouve à environ 8cm de la cuvette. Aucun risque donc de se faire éclabousser les fesses. A moins de vraiment mett
re beaucoup de pression. Mais là il faut des abdos de feu. Pas d'inquiétude non plus pour ce qui est de se faire carresser le derrière par notre crotte. Mais hors de question de faire pipi debout! Tout le monde a sauté à pieds joints dans les flaques d'eau étant petit? Et bien faire pipi debout dans un chiotte américain produit le même effet! Heureusement, il y a toujours des pissotières. Mais il y en a dans mon couloir qui ne semblent pas gênés par le fait que les cuvettes des toilettes soient inondées d'urine après leur passage et continuent à faire pipi debout. C'est pourquoi j'aimerai qu'un article soit rédigé dans le règlement interne du MSV, le Mac Cormick Village Student, la résidence dans laquelle je suis.
J'aimerais pour finir vous raconter ce qui m'est arrivé en prenant la photo qui accompagne ce texte.
Il a fallu que je me rende aux toilettes avec mon appareil photo. J'étais bien content de ne croiser personne. En arrivant, tout était calme, pas un bruit. Pensant être seul, je me suis dit que j'allais me prendre en photo de dos, en train de faire mon petit pipi. Me voilà donc en train de positionner l'appareil. Je mets en marche le retardateur et je vais faire ce que j'ai à faire. Et puis tout s'est passé très vite. J'ai entendu la chasse d'eau se tirer, la porte du toilette s'ouvrir, quelqu'un est sorti et juste à ce moment là (j'au
rai voulu le faire exprès, j'aurai pas réussi) l'appareil déclenche avec un gros flash. Je me retourne et je vois le gars qui regarde l'appareil stupéfait. Je me retourne immédiatement sans pouvoir m'empêcher d'éclater de rire. Je retourne à nouveau, toujours aussi hilare. Le gars est en train de se laver les mains en me fusillant du regard. Je parviens tout juste à articuler un "I am sorry man, it was not for you". Le type me répond "you're really weird dude" et sort. Je reste donc seul avec ma photo et mon fou rire. Le mieux serait de ne plus recroiser ce gars. Le problème est qu'il habite dans mon couloir. Donc évidemment cela va se produire. Il faudra que j'arrive à ne pas rire.
Bon, sur ce, je vais aller me coucher. Ca m'évitera de raconter et/ou de faire encore des bêtises. Mais l
e coup de la photo en sortant des toilettes, je trouve ça tellement énorme que j'en ris encore tout seul devant mon ordi!

Toilette américain: modèle eau peu profonde;-)


WC allemand: modèle fesses au sec WC français: modèle rafraichissement fessier



3 commentaires:

Nicolas a dit…

Mort de rire. Déjà le coup de la photo c'était farfelu, mais alors l'article sur les chiottes aux US et dans le monde je n'y aurais jamais pensé ! Tu as tout à fait raison pour les chiottes allemandes, en Alsace il y en a encore beaucoup et tu ne peux pas t'empêcher de regarder ton oeuvre quand tu tires la chasses...

Le Petit Marseillais a dit…

Toi qui a beaucoup voyagé, c'est comment en Malaisie et en Inde?

Sanh a dit…

Consacrer un article au caca... un reve de tout blogueur!