Un an d'échange à l'Illinois Institute of Technology of Chicago, ou lorsque le petit marseillais se rend au pays de l'oncle Sam et de Burger King... Au fan de pied il est pas fada ce minot?! Peuchère, à aller tchatcher avec les Ricains pendant un an, il va nous revenir complètement chèvre. Enfin, lui au moins il se cague pas!

samedi 8 novembre 2008

I Fest

Aïe aïe aïe, j'ai bien cru que je n'aurai jamais le temps et le courage de l'écrire celui-là! Mais si je ne veux pas trop que le sujet devienne une vieillerie il faut que ça se fasse vite. Tant pis pour les homeworks, les compte-rendus de TP et les révisions pour les deux tests de la semaine prochaine. Ca attendra bien demain... Mais ça va être chargé demain, il va falloir envoyer du bois!
Si je suis encore à la ramasse comme ça pour mon travail c'est encore à cause de cette fuc..(heu, pardon Mathieu) foutue I Fest!
Je vous avais dit que j'avais quitté l'organisation du show français faute de manque d'organisation de IIT. Pour moi il fallait mieux abandonner que de s'obstiner. Mais les autres n'étaient pas de cet avis et je les ai laissés dans de beaux draps. Je me plains souvent des autres: comme le chantait Souchon il y a maintenant quelques années "toujours méchant, jamais content". Mais je vais vous confier un secret (à ne pas répéter évidemment): heureusement que tout le monde n'est pas comme moi!! Les autres Frenchies se sont donc attelés à adapter le show à la nouvelle disposition choisie par IIT. Le challenge était de taille: 3 jours pour remodeler la pièce, adpater le film et la bande son... Et trouver des gens pour jouer. Je voyais ça impossible. Mais il semble qu'impossible ne soit pas français... Et je dois donc me rendre à l'évidence, je ne suis pas Français (aimer les fromages qui puent n'est pas suffisant!). Bref, j'ai acheté mon entrée pour le spectacle de I Fest et je m'y suis rendu en tant que spectateur. Je dois vous signaler qu'entre temps j'ai perdu ma place... Le boulet... J'ai dû expliquer mon cas à l'entrée et je dois dire que les types à l'entrée ont été sympa et m'ont laissé rentrer. Entre parenthèse, si celui à qui j'ai de ce fait payer l'entrée pouvait me laisser un commentaire en remerciement je lui en serais très reconnaissant, parce que mes lecteurs ne sont pas très bavards en ce moment (ceci ne s'adresse pas à toi Antoine;-).
A l'intérieur de l'immense salle j'ai évidemment retrouvé mes compatriotes, concentrés et stressés. Je n'avais pas à aller sur scène étant donné que je m'étais défilé mais j'étais inquiet pour eux. Qu'allaient-ils nous pondre?! Et puis la lumière s'est éteinte et le show a commencé... En fanfare: pas de son pour les micros. Ce fut ensuite le rétroprojecteur qui ne fonctionnait pas, et puis le son de la musique accompagnant un chant a été coupé en plein milieu de la chanson. Avec toutes ces péripéties le programme n'était plus du tout respecté et le " French journal TV " n'arrivait pas. Et puis tout d'un coup alors que l'on attendait un truc chinois, le générique du 20h est arrivé. C'était parti! Comme je n'étais pas prêt il m'a fallu un temps pour que j'allume mon appareil photos et que je passe en mode caméra. Le petit film ci-dessous ne comprend donc pas les 30 premières secondes du French show, mais le plus gros y est et vous pourrez en convenir: ils se sont plutôt bien débrouillés... Je devrais même dire qu'ils se sont très bien débrouillés. Si la lumière avait pu être un petit peu plus forte pour que le présentateur (Ben) eut pu lire ses notes s'eut été excellent. Evidemment ce n'était pas aussi carré que ce que j'avais imaginé. Il y avait de l'improvisation, des enchaînements pas très travaillés, des mises en scènes pas parfaites... Mais le résultat était tout à fait au rendez-vous et le public a apprécié ce que mes camarades ont fait. Vraiment, les gars, chapeau! Si le jury avait été un vrai jury, vous auriez gagné!
Ah oui, parce que comme dans tout ce qui est proposé sur le campus le spectacle était en fait un concours, les trois meilleurs shows étant récompensés... Normalement le jury doit être objectif. Mais pour la I Fest il n'y a pas d'objectivité qui tienne: le premier prix est tous les ans pour les Indiens (ce sont les plus nombreux sur le campus, les plus nombreux sur la scène et en plus certains des danseurs font partie de l'organisation). Les second et troisième prix sont attribués à différentes communautés (peut-être en fonction du nombre d'étudiants). Cette année, ce sont les Africains et les Chinois qui ont eu les diplômes. Oui, le prix n'est pas extraordinaire, il s'agit juste d'un bout de papier avec une signature. Mais si vous aviez vu l'euphorie de la communauté indienne lors du verdict! En fait c'est peut-être pour ça qu'ils leur donnent le premier prix tous les ans. Parce que si ce n'est pas le cas t'as la moitié du campus qui ferait une semaine de deuil et il n'y aurait plus personne en cours!
Ce que je retiendrai de cette soirée c'est qu'il faut plus de 33ans à une université américaine pour être rodée sur l'organisation d'un show (ils comprennent peut-être vite mais il faut leur expliquer longtemps, c'était la 33ème édition de la I Fest). Je retiendrai aussi que "mise en scène imparfaite" ne veut pas dire "show lamentable". Il va peut-être falloir que j'essaie d'accepter que tout ne soit pas toujours parfait... Mais ça va être dur, très très très dur!
J'aime que les choses soient claires, nettes, précises, prévues... Lorsque je fais quelque chose je ne laisse rien au hasard. Je suis ordonné dans tout ce que je fais. J'aime bien le modèle allemand parce que chez eux tout est carré... Ah mais voilà, je me suis trompé de pays! Je ne suis pas Français mais Allemand! C'est en Allemagne qu'il fallait aller! Mais mon allemand n'est vraiment pas terrible... Pour finir, j'aimerais dire à mes soeurs, qui sont sans arrêt en train de me dire que je suis trop maniaque que je ne suis pas le pire, je vous raconterai ça lundi soir si j'ai le temps.




Encore bravo les gars (et les filles;-)


5 commentaires:

toinou a dit…

Ehehehe ! Et ouai, même si je ne suis pas très bavard sur le mien, j'aime bien commenter le tien surtout quand on s'attend à voir une vidéo sous l'article !!! l'allemand manque de rigueur...

Le Petit Marseillais a dit…

Hep hep, doucement papillon! J'ai bien essayé de mettre la video, mais le fichier est trop volumineux... Il va falloir que je trouve autre chose

Pauline a dit…

Il m’a fallu un mois pour retrouver le chemin de ton blog… :) A mon retour waouhh tout ça d’écrit ! Chapeau petit Benoît.
J’avoue, je n’ai pas tout lu, mais j’ai survolé certains articles ! T’as la pêche, ça fait plaisir de te lire… En plus, ton esprit critique est, comment dire, assez avisé ! Je tacherai de venir un peu plus régulièrement mais tu connais la vie Erasmus… pas beaucoup de temps :)
A bientôt...

Le Petit Marseillais a dit…

Coucou Marraine!! Content de te voir sur mon blog... J'espère que ça se passe bien à Valencia. Je sais que Erasmus=fiesta, mais Erasmus en Espagne=très grosse fiesta j'imagine. Amuse toi bien, à bientôt!

toinou a dit…

Pas content! pas content! pas content!