Un an d'échange à l'Illinois Institute of Technology of Chicago, ou lorsque le petit marseillais se rend au pays de l'oncle Sam et de Burger King... Au fan de pied il est pas fada ce minot?! Peuchère, à aller tchatcher avec les Ricains pendant un an, il va nous revenir complètement chèvre. Enfin, lui au moins il se cague pas!

mardi 23 décembre 2008

Maman j'ai raté l'avion...

O'Hare, dans le froid, la neige, la glace...

Maman j'ai raté l'avion... Mais je suis finalement arrivé à Chicago. Je vous disais dans mon dernier message que je n'avais vraiment pas envie de quitter Miami. Eh bien figurez vous que j'ai bien failli y rester! Mais ma mère et mes sœurs doivent atterrir aujourd'hui dans la Windy City. Il fallait donc absolument que je sois à Chicago pour les réceptionner. C'est chose faite puisque je suis installé depuis hier soir au 417 Roscoe Street, dans l'appartement de Pierre et Violaine, deux Français de IIT qui sont retournés en France pour les fêtes et m'ont gentillement prêté leur appartement. Mais que le transfert entre chez Janella et chez Pierre fut difficile!
Tout commence à Miami par le trajet maison->aéroport. Comme Janella et sa famille av
aient quitté la maison plus tôt que moi pour partir en vacances, c'est le tonton qui devait m'emmener à Miami International Airport. Mon vol était à 11:00am. Il faut compter environ 30mn pour aller à l'aéroport. Je comptais donc partir vers 8h30 de la maison. J'avoue que ça laisse une bonne marge, mais je préfère être en avance et ne pas avoir à me presser. Lever à 6h30, petit déj, dernier préparatif... A 8h15 j'étais prêt à partir. Nous n'avions pas convenu d'heure avec le tonton. Il m'avait juste dit "do not worry, I will drive you there. I wake up at 6:30am every day. I will call you. Don't worry". OK. Je ne m'inquiète pas. 8:30, personne. 8:45, toujours personne. 9:00, toujours personne. Je commence à m'impatienter, mais j'attends. Si j'appelle il va trouver que je suis chiant. J'attends... Et puis à 9:15 je me décide à appeler, ça commence vraiment à faire juste. "Yes Benoît, I arrive, I will be there in 40mn... No, no, 20mn, I am on my way. Bye". Au bruit que je pouvais entendre derrière, je suis sûr qu'il était encore chez lui! Bref, il arrive finalement à 10:00am. J'ai donc une heure pour aller à l'aéroport, enregistrer mes bagages, passer les portiques de détection et embarquer. Même si vous n'êtes pas un spécialiste de l'avion vous vous rendez bien compte que ça fait un peu short. Mais lui ne semble pas s'inquiéter. "Don't worry, there is no traffic at this time. You are not going to miss it. Don't worry." OK, je ne m'inquiète pas... Enfin juste un peu, et de plus en plus. Finalement ça bouchonnait sur la high way... Là pour la première fois le tonton a commencé à stresser et à se dire que cette histoire aller tourner au vinaigre. "What the fuck are this stupid people doing here! Son of a bitch, move your car! Hey buddy, what are you doing there. Fuck your mother..." Bref, tout le monde en a pris cher pour son grade. Mais insulter les gens, ne sert pas à grand chose. En définitif il m'a déposé devant le terminal à 10:35. Vu l'heure je n'ai même pas cherché à m'enregistrer. Je suis allé trouver quelqu'un pour savoir qu'elle était la procédure lorsque l'on ratait l'avion (autre que téléphoner à maman;-). Là je me suis fait remonter les bretelles comme quoi pour un vol, même domestique, il fallait être là au minimum 90mn à l'avance... Que si tout le monde faisait comme moi ce serait le foutoir et patati et patata... Que voulez-vous que je dise? Cette brave dame avait raison. Seulement ce n'est pas à moi qu'elle aurait dû expliquer tout ça, mais à l'oncle! Lui je le retiens!! J'aurais dû partir avant Janella. Comme ça ,ça aurait été elle qui m'aurait accompagné à l'aéroport et on aurait été à l'heure!
La suite de l'histoire c'est qu'ils m'ont foutu sur liste d'attente. Finalement plutôt que de décoller à 11:00am, j'ai décollé de Miami à 13h30. Au lieu d'arriver à 13h15 (de jour) je suis arrivé à 16h30 (de nuit, c'est pas Miami). Le temps de tourner sur le tarmac pour trouver une place pour l'avion (c'était le merdier à O'Hare à cause de la neige et de la glace), le temps de récupérer mon sac, le temps du trajet train/bus, je suis arrivé chez Pierre à 20h30, crevé. Voyager n'est pas de tout repos, surtout lorsque vous ren
trez de vacances (lorsque vous partez vous avez la pêche quoiqu'il arrive). Mais voyager de cette façon est de surcroît super stressant. Vais-je arriver à l'heure? Non. OK, vais-je avoir un vol rapidement? Oui. Ouf. Allons-nous avoir du retard pour cause de grand froid? Oui. Et merde. Vais-je récupérer mon sac à l'arrivée? Oui. Ouf. Fait-il froid? Non, il fait TRES froid!! Sheat...
Aujourd'hui je retourne à l'aéroport pour récupérer ma mère, Noémie et Mathilde. Espérons qu'elles n'aient pas trop de retard parce qu'au moment où je suis en train d'écrire ces lignes c'est le déluge dehors. Ca neige à n'en plus pouvoir!
Allez, il faut que j'aille faire quelques courses. Je vous laisse. J'espère que vous passez tous de bonnes vacances. D'après le nombre de commentaires présents sur les derniers articles, j'en déduis que vous êtes tous très occupés. Profitez bien!


Là je fais le malin mais en vérité je me caille comme il faut et je me demande vraiment ce que je suis venu foutre à Chicago. Il y a quelques heures j'étais en short, tongs et T-Shirt!!!

2 commentaires:

Léa a dit…

Hahaaa :D
Désolée ton article m'a fait beaucoup rire notemment le discours de l'oncle de Janella retranscrit XD

Alors sinon cousin : JOYEUX NOEL <3

xxxx

joelle a dit…

Coucou Benoit j'espère que tu récupères ta Maman et tes soeurs bien couvertes au info on du froid qu'il fait a Chicago bonnes vacances a tous et joyeux Noël a Marseille c'est couvert et frais a bientot Joelle