Un an d'échange à l'Illinois Institute of Technology of Chicago, ou lorsque le petit marseillais se rend au pays de l'oncle Sam et de Burger King... Au fan de pied il est pas fada ce minot?! Peuchère, à aller tchatcher avec les Ricains pendant un an, il va nous revenir complètement chèvre. Enfin, lui au moins il se cague pas!

dimanche 25 janvier 2009

Nouveautés 2009


Tout d'abord laissez moi m'excuser auprès de tous ceux qui ont tapé "Nouveautés 2009" sur Google à la recherche du dernier modèle de chez Peugeot ou de la dernière robe à la mode de Yves Saint-Laurent et qui se retrouvent à lire mon blog. Je vous préviens que vous ne trouverez rien de tout cela dans cet article. Pour tous ceux qui ne sont pas venus faire un tour sur ma page depuis un moment, vous vous demandez sûrement de quoi est-ce que je vais bien pouvoir parler? Certes cela fait un peu de suspens, mais je vous prierais de rattraper votre retard et de bien vouloir lire les articles que vous avez manqués. Enfin, pour ceux qui ont tout lu, et notamment le dernier article, je m'adresse là aux excellents lecteurs, vous vous doutez que je vais parler des nouveautés 2009 du campus de IIT.
En fait ce poste pourrait être vide et ennuyeux tant peu de choses ont changé à IITland. Toujours les mêmes bâtiments avec les mêmes gens, aux même heures, aux mêmes endroits. Bref, 2009 ressemblera sans aucun doute à 2008 avec cela en plus que tout aura un an de plus (personnes, bâtiments, écureuils, arbres...) La seule chose qui n'aura pas un an de plus c'est la neige. Elle était tombée en milieu de semaine dernière. Ensuite il a fait un peu plus chaud (genre 0°C) donc ça a fondu un peu. Mais on nous en annonce une petite couche pour le début de semaine. En fait la neige c'est un peu comme les bonnes résolutions du début d'année. C'est tout beau lorsque ça tombe, ça blanchit tout. Et puis ça fond, mais il en retombe. Et puis ça refond, mais il en reretombe. Et puis il arrive un moment ou ça fond pour de bon, jusqu'à l'année d'après. Comme les bonnes résolutions. Je ne sais pas si vous en avais pris, mais je suis certain que si c'est le cas elles ne tiendront pas l'année!
Mais trêve de blabla, revenons à notre cher campus. IIT est une école d'ingénieurs, un établissement qui se veut sérieux et renommé. Les droits de scolarité vous le font comprendre (enfin, pour ceux qui doivent les payer, hihihi). Ce qui est certain c'est que si IIT forme de bons ingénieurs, les diplomés de IIT ne travaillent pas à IIT... Ou alors seuls les blaireaux restent (et tac, premier article assassin de 2009 dans les dents). Je vous explique. Il y a un immense bâtiment, le Mc Cormick Campus Center, où se trouve des salles, le Commons, le bureau de poste, le bookstore, un petit supermarché, un café, des tables de billards, des toilettes :-)... Bref tout un tas de choses. En dépit de tout ce que l'on peut trouver à l'intérieur et du nombre de personnes qui le fréquente, ce bâtiment ne possède que trois accès. Ce n'est pas beaucoup, mais c'est tout de même plus que deux. Or, depuis la rentrée, une des entrées est cassée. DOORS BROKEN: c'est marqué dessus, en caractères word de 200. Tellement gros que même un bigleux se trouvant à 20m par une nuit sans lune pourrait lire l'inscription. Qu'une porte ne marche pas, je peux le concevoir. C'est plutôt que c'est hyper méga supra giga emmerdant (excusez-moi pour le vocabulaire) parce que cette condamnation nous oblige, nous, pauvres étudiants à faire le tour du bâtiment pour aller manger. Ce que vous ne savez pas c'est qu'en ce moment il fait près de -20°C. Devoir marcher, ne serait-ce que 150m, pour atteindre la première porte en fonctionnement devient une expédition polaire. Mais soit, disons qu'une porte peut présenter quelques problèmes. Mais dans ce cas là on la répare!!! Depuis le début de l'hiver c'est la quatrième fois que cette porte ne fonctionne pas. Elle ne fonctionnait déjà pas avant les vacances saperlipopette!! Combien de temps va-t-il falloir à ces Charlots pour la remettre en état?! Ce n'est pas vraiment une nouvelle, mais c'est tout de même chiant, donc je le mets sur le blog. En plus ça me fait un second point pour dire que les gens qui travaillent sur le campus sont des Stroumpfs.
Mais les Grands Stroumpfs sont sans aucun doute les dirigeants de la Sodexo. Eux ce sont des professionnels de la bêtise. Vous vous souvenez de l'histoire des sacs interdits aux Commons? Un de leurs arguments était qu'il perdait de l'argent à cause des pommes, cookies et autres denrées que nous mettions dans nos sacs. Je ne sais pas comment la Sodexo recrute ses trésoriers et ses cols blancs, mais ce qui est certain c'est qu'ils doivent tous avoir un Bachelor en Anerie! Peu de choses, pour ne pas dire rien, ont changé aux Commons durant Winter Break. Un présentoir a changé de place, un autre a disparu, ils ont changé leur sorte de céréales. Rien de bien violent si ce n'est ce changement de présentoirs à serviettes! Avant on avait des présentoirs vachement pratiques. C'étaient des espèces de boîtes en fer avec un rabas sur le dessus. Pour prendre une serviette il suffisait de tirer sur la première. Elle venait toute seule et pour que rien ne s'envole on appuyait sur le rabas. Simple mais efficace. Maintenant on a des sortes de boîtes à mouchoirs. Un mouchoir est très facile à extraire de sa boîte: vous n'avez qu'à tirer dessus. Il arrive alors et en même temps, grâce à un savant pliage, il dit au suivant de pointer le bout de son nez. Si le pliage n'a pas été bien fait, ou si le mouchoir suivant est timide, il faut aller le chercher au fond de son trou à la façon dont on va attraper les crabes dans leurs retraites lorsqu'on est petit. L'avantage du mouchoir c'est qu'il n'a pas de pinces et que la boîte n'est pas coupante.
Si les serviettes de IIT n'ont pas non plus de pinces (je vous rassure), il est certain qu'elle sont toutes timides! En plus de ça les présentoirs sont bien plus résistants que les boîtes à mouchoirs. Résultat des courses, prendre une serviette relève de l'opération chirurgicale. Il faut faufiler son pouce et son index dans la boîte et tenter de saisir le premier essui-bouche. Si c'est le début de la journée et que vous avez des doigts de fée, ça va. Mais si c'est la fin de la pile et que vous avez des pattes d'ours, je vous souhaite bien du courage! En fait, je pense que le seul avantage de ces nouveaux ustensiles c'est qu'ils fournissent un endroit supplémentaire ou afficher leur célèbre affiche de ce que l'on peut prendre ou pas à l'extérieur de la cafétéria. En gros, un investissement débile et inutile. Je crois que l'on peut féliciter la Sodexo!
Je m'arrêterai là ce soir pour ce qui est du pamphlet envers la Sodexo. Mais je dois avouer que j'aime bien écrire des méchancetés sur eux. J'espère qu'ils vont encore faire plein de trucs débiles ce semestre. Comme ça je pourrai continuer mes écrits cinglants... Mais ne vous inquiétez pas, même s'il devait arriver qu'ils stoppent leurs "activités bêtisiennes" j'aurai encore des choses à vous dire (pas sur eux, of course).
Ah oui, une autre nouveauté, qui n'est pas une surprise, mais tout de même ça fait bizarre. Au dernier semestre on était toute une tripotée d'étudiants d'échange from Europe. Ca faisait des belles tablées, des grandes discussions... Le problème c'est que beaucoup d'entre eux sont rentrés chez eux. Plus de Ida, plus de Daniel, plus de Lois, plus de Moritz, plus de Ronny, plus de Sanh, plus de Myriam, plus de Paul... Heureusement que Magnus est toujours là, sinon les repas deviendraient tristes. Déjà qu'aller manger est une "expédition polaire au pays de la débilité", si en plus ça devait devenir une "expédition polaire au pays de la débilité en solitaire"!
Enfin, voilà pour les nouvelles de Chicago. J'espère que ce qui avaient tapé "Nouveautés 2009" sur google ne sont pas déçus et qu'ils reviendront prochainement!

PS: Skyppi si tu pouvais m'envoyer la photo de la boîte à serviettes rapidos STP



3 commentaires:

Nicolas a dit…

COUP DE GUEULE:

1 - je réclame une compensation budgétaire pour avoir usé de mes bonnes paroles sans ma permission : "OORS BROKEN: c'est marqué dessus, en caractères word de 200"

2 - Paul n'est pas "from Europe"!

3 - "Heureusement que Magnus est toujours là, sinon les repas deviendraient tristes" : donc la conclusion est : les repas avec Skip' sont tristes !!! Bouuhhhhhh!

Bon par contre, oui, j'avoue j'ai pas assuré pour la photo... Je te la donne demain sans faute!

Sans rancune :) Skip'

Sanh a dit…

Ouais pas de Sanh = pas de fun, c'est bie l'idée qu'il faut retenir!

Le Petit Marseillais a dit…

hé ho Skyppi c'est quoi ce message, non mais sans blagues! En plus je n'ai toujours pas reçu la photo :-) A bientôt aux Commons... Enfin, on se verra sans doute avant parce que 5 repas dans la semaine ça ne fait pas beaucoup. hihihi