Un an d'échange à l'Illinois Institute of Technology of Chicago, ou lorsque le petit marseillais se rend au pays de l'oncle Sam et de Burger King... Au fan de pied il est pas fada ce minot?! Peuchère, à aller tchatcher avec les Ricains pendant un an, il va nous revenir complètement chèvre. Enfin, lui au moins il se cague pas!

samedi 16 mai 2009

Ne pas confondre black biere et black bear



Holala, mes amis je suis vraiment charrette là. Il faut pourtant que je finisse tout ce que j'ai à faire avant de partir parce que dans 12h, au revoir Chicago! Mais je vous avais promis un petit topo sur les vacances qui m'attendent et comme je suis un homme de parole (qui a ri??) et bien je vais le faire.
Alors voilà, durant toute l'année scolaire je suis resté dans les grandes villes nord américaines. Chicago bien sûr, mais aussi Miami, Montréal, Boston, Philadelphie, New York... Je vous le disais déjà après Winter Break, j'ai besoin de temps en temps de quitter la ville pour trouver un peu de calme et d'effort physique en pleine nature. Rien de mieux pour cela que la randonnée. Je pense que vous avez tous entendu parler des Parks Nationaux tels que Yosemite ou Yellowstone. Si ce sont les plus connus, ce ne sont pas les seuls. Il y en a une multitude, plus ou moins répartis sur l'ensemble du territoire américain.
Lorsque vous êtes étudiant d'échange aux US, votre VISA prend fin le jour de la fin des cours (hier pour moi). Ca fait un peu short pour faire ses bagages et partir n'est-ce pas? Mais dans sa grande bonté, le gouvernement de Burger King autorise les "aliens" à rester 30 jours supplémentaires après la fin de leur VISA. Il suffisait juste de me le dire!! Sachant que j'ai fini le 15 mai, je peux rester jusqu'au 15 juin. Et j'ai pris mon billet d'avion pour la France le??? 15 juin, of course!!. Mais alors qu'est -ce que je vais pouvoir bien faire d'ici là?
En gros il y a deux options majeures. La première est l'option "black biere". Elle consiste à visiter les grandes megalopoles, le plus souvent par le biais d'un road trip. Si les lieux géographiques changent, les étapent se termine
nt presque toujours de la même façon, à savoir par une imbibation d'alcool en boîte de nuit. Le second choix est l'option "black bear". Cela consiste à s'échapper du train train quotidien et des grandes densités de population pour aller découvrir des paysages invisibles depuis le bord des routes. Ce type de vacances se terminent plus ou moins toujours de la même façon, c'est à dire par une forte odeur, une petite barbe et une certaine satisfaction de l'effort accomplie.
Je ne vous demande pas de deviner quelle option j'ai choisie. Je pense avoir été assez clair quant à ma position durant les précédents articles. Voici donc mon programme de randonnée en solitaire (sur les quelques personnes auxquelles j'ai parlé de cette expédition, aucune n'était prête ou dispo pour m'accompagner).
Départ demain matin à 3h pour un vol Chicago->Phoenix en Arizona. De là, deux bus doivent me permettre de rejoindre le Grand Canyon. Bien que je n'ai pas de permis et que je ne compte pas en prendre étant donné qu'il y a une file d'attente, mon plan est quand même de randonnée dans le Grand Canyon durant cinq jours. Afin de ne pas trop rencontrer de rangers, je resterai un peu loin des sentiers autoroutes que sont les South and North Kaïbab and Bright Angel. Il me faudra pourtant àun mome
nt randonner un peu dessus. Espérons que les rangers auront autre chose à faire ce jour là! Ce qui inquiète un peu dans le Grand Canyon c'est qu'il fait très chaud. S'en suit donc une certaine faune (serpent à sonnette et scorpions en tête) et un environnement très sec. Normalement, je devrais rencontrer une source d'eau par jour, ce qui devrait être suffisant. Mais avant de descendre dans le canyon, j'irai faire un tour au bureau des guides histoire d'être sûr que les cours d'eau sont alimentés (il n'a pas plus depuis plus d'un mois en Arizona). Une fois que je serai "done" avec le Grand Canyon, je prendrai la direction de la Californie et du Parc de Yosemite.
Le transfert Grand Canyon-> Yosemite est quelque peu compliqué puisqu'il m'oblige à un voyage en train et bus de 28h via Los Angeles. On verra ce que ça donne. L'arrivée à Yosemite est prévu le 24 mai.
Mais si le parc national est le terminus de mon voyage en bus, il n'est qu'une étape dans mon trip. Je ne compte en effet pas aller à Half Dome, El Capitan, Mirror Lake et tous les autres coins à touristes que possède le parc. Mon idée est de monter le premier jour à Glacier Point afin d'admirer la vue (c'est tout de même une marche de 17 miles) avant de reprendre ma route le lendemain matin.
Entre la frontière mexicaine et la frontière canadienne court un sentier de plus de 3500km: le Pacific Crest Trail (PCT pour les intimes). Chaque année quelques toqués s'élancent depuis le sud de la Californie pour rejoindre le nord du Washington. Durée du voyage: entre 5 et 6 mois. Moyen de locomotion: les jambes. Villages traversés: aucun. Autrement dit, parcourir le PCT revient à passer près d'une demi année en pleine nature, traversant chaque jour des paysages plus somptueux les uns que les autres. Pour le ravitaillement, puisque je sens que certains vont me poser la question, il y a différentes possibilités: soit placer des provisions à certains endroits (attention au ours) soit commander à quelqu'un lorsque vous croisez une route.

J'avais appris l'existence du Pacific Crest Trail il y a deux ans, lors de mon séjour en Californie et je dois dire que j'avais été impressionné par la distance de ce sentier, les paysages traversés, la volonté nécessaire pour en arriver au bout... Et je m'étais dit que ça me tenterait bien de le faire. Le problème c'est que j'ai déjà un autre projet de la même trempe en tête (prévu pour dans un an, il y aura un blog!!) et j'avais donc mis le PCT sur liste d'attente. Mais maintenant que je suis aux US, je ne peux pas ne pas aller faire un tour sur ce chemin.
Ce sera chose faite dans trois semaines étant donné que je voudrais aller depuis Yosemite jusqu'à Carson Pass. Je partirai de Yosemite, c'est certain. Mais je ne suis pas sûr d'arrivé au bout. La route est longue et surtout haute (entre 2000 et 3500m). Il se pourrait donc que je sois obligé de changer d'itinéraire pour faute de neige. Vous vous doutez que dans de telles conditions il n'y a pas de serpents à sonnettes ni de scorpions et que la sécheresse n'est pas un problème. En fait c'est le contraire, à savoir qu'avec la fonte des neiges les torrents risquent d'être très gros et les traverser pourrait se révéler parfois périlleux. Mais je serai prudent. E
nfin, il y a des ours, les fameux "black bears", du poison oak (une plante dont le fluide présent sur les feuille est extrêment nocif, taper poison oak dans la recherche d'images google et vous comprendrez), des mountain lions, des lynx... Certains diront que c'est très risqué, je ne dirais pas le contraire. Mais pensez-vous vraiment qu'il soit plus prudent d'aller traîner entre LA et San Francisco en passant toutes ses nuits dans des clubs? La seule chose qui est un peu craignos dans mon cas c'est que je serai tout seul.
Voilà, normalement mon aventure devrait se terminer aux alentours du 5 juin. Je ne prends pas mon ordi avec moi. De plus, je pense que le téléphone portable ne passera pas, que ce soit dans le Grand Canyon ou au milieu du Pacific Crest Trail. Ne vous inquiétez donc pas si vous n'avez pas de nouvelles sur le blog d'ici le 7 juin. Cela ne voudra pas dire que j'ai été transformé en crotte d'ours. En revanche, s'il n'y a toujous pas de signe de vie sur iitchicago0809, vous pourrez alerter qui doit l'être.
Voilà, sinon aujourd'hui c'était le jour "chapeau robe" sur le campus. En langage correct je dirais que c'était le jour de remise des diplômes. Tous les "seniors" été donc déguisés. Tout au long de l'année, des personnes m'ont demandé si j'allais obtenir un degré de IIT. La réponse est "non" et je pense que c'est mieux pour les US comme ça. Vous comprendrez l'effet qu'une robe de "graduation" a sur moi en regardant la vidéo ci-dessous.
Allez, il est temps de porter mon PC chez Skip'. A dans quatre semaines. Je compte sur vous pour ne pas perdre le fil, c'est presque la fin de ce blog!!


Moins impressionnant qu'un 3/4lb King, mais ça devrait me permettre de tenir une grosse semaine!


1 commentaire:

Nicolas a dit…

Eh! Y aurait-il de la censure sur "Le petit marseillais à Chicago"?! Le dernier article a disparu... Que se passe t'il? Je demande des explications!